Historique

1987, année du commencement...
On peut dater l'ancêtre des parcs acrobatique dans les années 30, dans les Dolomites italiennes où, afin de " traverser ", de façon aérienne et plutôt sportive, d'une aiguille rocheuse à une autre, il arrivait que l'on tende entre ces deux pics une double corde, sur laquelle les téméraires pouvaient se coucher et " ramper " dans les airs. Cet aménagement et l'exercice qui suivait portaient le nom de " tyroliennes ".

En 1987, des élagueurs de la région d'Annonay, dans l'ardèche, ont crée les " ACCRO-Branchés® ". Ils ont été parmi les premiers a développer une activité commerciale de grimpe d'arbre qu'ils ont nomé l'Accrobranche® pour tous les accrobranches.

La première structure permanente, entre arbres et " via ferrata " dans les murs d'un fort, a vu le jour en 1989 au Fort des Rousses, dans le Jura.

Un autre " parc " s'est développé en 1994 aux Estables, dans le Massif central, mais il est admis que le vrai précurseur de cette activité a été l'"Aventure Parc " de Serre-Chevallier, dans les Hautes Alpes, en 1995, année que l'on considère généralement comme celle de la création de l'activité.

Jusqu'en 1998, les Parcours d'Aventure en Forêt se comptaient sur les doigts des deux mains. Ces parcours aventures se sont dans un premier temps développés en montagne et dans les stations de ski comme activité complémentaire l'été. Ils ont ensuite colonisé les zones fortement touristiques comme les bords de mer. Aujourd'hui on les retrouve un peu partout notamment en plein cœur des villes comme à Lyon. A partir de l'an 2000, les équipements se sont multipliés pour atteindre et dépasser bientôt les cinq cents structures sur le seul territoire francais.

Pellentesque enim justo, lacinia egestas semper ut, gravida vitae enim. Sed maximus est eget.

Egestas semper ut, gravida vitae estie viverra praesent non cursus massa, faucibus et, pulvinar.

Smper ut, gravida vitae enim. Sed Aenean et sem in elit tincidunt blandit nec vestibulum augue.

Semper ut, gravida vitae enim. Sed maximus est eget leo estie viverra. Praesent non cursus.